lva-20161212

​C’est scandaleux de célébrer le mawlid ainsi…

dans Chroniques

Les pavillons des urgences de traumatologie sont de plus en plus débordés par les graves traumatismes liés aux accidents de circulation,chose que nous considérons habituelle, puisque la vocation de la chirurgie de l’urgence est justement de pallier à ce type de situations qui nécessitent souvent la mobilisation de toute une équipe pluridisciplinaire et plusieurs jours d’hospitalisation. Mais ce qui est spectaculaire ces dernières années,hormis les agressions à coups de sabre,la chirurgie civile en temps de paix  commence à recevoir beaucoup de patients qui ressemblent beaucoup à ceux des conflits armés.
À chaque célébration du mawlid ennabawi, les plaies de la main surtout chez l’enfant, affluent d’une manière qui ne répond à aucune antérieure statistique.

Des mains déchiquetées avec des lambeaux de chair ,des amputations déjà faites par des pétards aussi puissants que des armes de guerre.Une marchandise libre de vente sur les trottoirs.

Le chirurgien qui reçoit le blessé est souvent confronté à la complexité des lésions rendant l’amputation inévitable.

La sensibilisation contre ce nouveau fléau qui empoisonne la célébration de cette fête religieuse, transformée en une véritable scène de guerre, doit commencer sans accuser aucun retard. Mais le plus grand effort doit aussi se faire sur les contrôles douaniers pour bloquer cette poudre à canons sur les frontières en ces temps d’austérité.

L’enfant est une responsabilité de tout le monde ,sa protection est un devoir auquel les autorités doivent répondre.
Dr Aissam Chibane

Chirurgien.

1 Commentaire

  1. C’est inadmissible,c’est cruelle,c’est monstrueux.
    Les parents sont responsables du bien être de leurs enfants,
    Sans oublier le rôle de l’État et des douanes a stopper en urgence vé fléau.
    Notre prophète n’aimerais pas ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*