taksobt

Le barrage de Taksebt est au plus bas niveau historique de son remplissage.

dans A la Une/Actualité/Environnement

Un plan de rationnement en alimentation en eau potable dans la wilaya de Tizi-Ouzou n’est pas à écarter pour les prochains jours. L’épuisement historique du volume d’eau emmagasiné par le barrage de Taksebt, enregistré fin décembre, a contraint l’ANBT (l’Agence des barrages et des transferts) à réduire le débit destiné à la wilaya de Tizi-Ouzou de 20.000 m3.

Très affecté par la faiblesse du taux de pluviométrie enregistrés depuis le début de l’automne, le barrage de Taksebt qui alimente une grande partie de la wilaya de Tizi-Ouzou et une partie des wilayas de Boumerdès et d’Alger, est à son plus bas niveau historique. Fin décembre, le niveau d’eau emmagasiné   par le barrage était de 38,8%, alors qu’on croyait qu’il avait atteint son plus bas niveau historique, enregistré à la mi-novembre avec un taux de 41% .  Ce qui représentait 61 millions de mètres cubes sur un volume d’emmagasinement initial pour ce barrage de 181 millions de mètres cube.

A la mi-novembre, alors que le volume d’eau a chuté allègrement, la décision prise par la direction des Ressources en eau de Tizi-Ouzou d’arrêter d’alimenter l’Algérois à partir de ce barrage,  devrait économiser un débit de 200.000m3 par jour. Seulement voilà, la faiblesse de la pluviométrie enregistrée jusqu’ici a contraint cette même direction de faire réduire le débit qui alimente les différentes localités de la wilaya de Tizi-Ouzou de 20.000 m3/jour, passant ainsi d’un pompage quotidien de 180.000 à 160.000 m3.

Fayçal Gnaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*