bej1

BEJAIA : La grève générale des commerçants tourne à l’émeute.

dans Actualité/Régions

Plusieurs communes de la wilaya de Bejaïa ont répondu à l’appel « anonyme » de la grève générale des commerçants, en ce lundi 02 janvier. Un appel lancé pour dénoncer la vie chère et la loi de finances 2017, sachant que dans la journée d’hier, dimanche 01 janvier, un autre appel avait été signé et diffusé pour annuler cette grève.bej2

Si le mot d’ordre de la grève, qui s’étalera sur 5 jours (du 02 Janvier au 07 Janvier), a été largement suivi dans plusieurs communes, à l’image des principaux marchés hebdomadaires de la wilaya de Béjaia, qui ont connu une faible et timide animation dès le début de matinée, comme ce fut le cas du marché de l’Edimco qui est fermé où même des émeutes ont éclaté.

Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés : Des bus et camions ont été incendiés. Même chose du côté de Ighil ouazoug (cité les 600 logements) où des violences ont été enregistrées aux environs de midi.1

bej3

Tous les commerces des communes suivantes ont baissé rideau : Oued Ghir, Toudja, Ait Rzine, Aokas, Souk El-Tenine, Melbou, Tazmalt, Chemini, Bordj Mira, Kherrata, Sidi Aiche, El-Kseur. Du coté de Tichy, les citoyens ont procédé à la fermeture de la RN 9, et c’est le même cas du coté de Baccaro où la route a été fermée par des citoyens qui demandaient la grève des transporteurs, qui ont assuré juste un service minimum.

Décidément, Bejaia rentre dans la désobéissance et tout ce qui symbolise l’Etat est pris d’assaut (Bus et administrations publiques…).

 

Kenza MEROUANI.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*