mellal_raouf

Emprisonné pour avoir dénoncé « la surfacturation de 8 millions de consommateurs de gaz et d’électricité »

dans A la Une/Actualité

Le président du Syndicat National Autonome des Travailleurs de l’électricité et du gaz de Sonelgaz  (SNATEGS), Mellal Raouf, a écopé d’une peine de six mois de prison ferme pour « divulgation de secret professionnel » nous apprend un communiqué de la Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie (CGATA).

La Sonelgaz de Guelma a poursuivi le syndicaliste pour divulgation de secret professionnel, après « avoir dénoncé le cas de corruption avérée sur le cas de surfacturation de plus de 8 millions de consommateurs de gaz et d’électricité » lit-on sur le même document.

La pratique syndicale endure des heures pénibles tant que sa pénalisation étouffe d’avantage les syndicalistes qui sont à l’affut des cas démesurés de corruption dans les entreprises nationales. Ainsi, le CGATA s’irrite contre le fait que « les pouvoirs publics n’hésitent devant aucun moyen pour influencer la justice dans les décisions judiciaires contre les cadres et militants syndicalistes autonomes » rapporte le même communiqué.

Tout en rappelant que ladite condamnation survient à un moment où « la société est en pleine effervescence contre les mesures antisociales » la Confédération exige le « changement des méthodes antidémocratiques » et rappelle « les pouvoirs publics à cesser toutes les procédures de persécutions des syndicalistes autonomes déterminés à arracher le droit à la dignité humaine quelque soit le sacrifice » nous apprend la même source.

Aksil HAMDI

 

cc2

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*