diapo_priere

La mosquée est vidée de son âme

dans Actualité/Chroniques

Qui d’entre nous n’a pas la flemme de se rendre dans une mosquée ?
J’en fais partie, et c’est un problème récurrent chaque jour et comme par hasard ,ce mois-ci tout le monde est fidèle.
Ça commence déjà à l’entrée, chaussures puantes amassées, bloquant le passage et sachets usagés en plastique qu’on vous propose parfois, sinon il faut en ramener pour emballer votre précieuse paire, rien n’étant sûr; à la sortie vous risquez de rentrer pieds nus chez vous.
Si par malheur, vous devez commencer par une ablution, essayez de garder votre calme, car vous risquez gros. Hormis l’eau limpide coulant abondamment et même abusivement, vous devez faire avec les crachats les pets et les brouhahas entre fidèles.
Et puis à l’intérieur, vous serez consterné par le respect des lieux car aux silences religieux on substitue une ambiance de marché arabe.

Plusieurs petits groupes sont éparpillés à l’emporte pièce comme si les cafés d’à coté n’ont pas assez d’espace pour contenir ces houleuses discussions qui traitent souvent des dernières marques de téléphonie, des rivalités de la coupe d’Espagne et de la beauté des filles tchétchènes, et comme c’est bien climatisé, une sieste méridionale fait toujours partie du rituel, bien évidement que lorsqu’on dort rien n’est sûr même à l’intérieur.

Il n’est pas rare de voir un fidèle prenant une pastèque comme oreiller ou serrant bien entre ses genoux le couffin de provisions, les odeurs se mêlant aux humeurs pour ainsi faire de l’assistance une docile pour les prêches de l’imam.
Ainsi, pour couronner la tragédie, ne soyez pas surpris si vous voyez à la sortie un vendeur à la sauvette se disputer une place avec les mendiants ….
Oui j’ai osé le dire, y a t il un blasphème dans tout ça, ai-je offensé quelqu’un ? J’en ai rien à cirer …

A. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*