La CGATA condamne l’arrestation de ses membres syndicalistes, ce matin, dans leur hôtel à Tizi Ouzou.

dans A la Une/Actualité

Ces derniers s’apprêtaient à organiser une manifestation dans la ville.

Communiqué

Alger le 21/03/2017
Flashe urgent

La Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie, CGATA condamne l’arrestation et enlèvement a l’hôtel du président du SNATEGS Mellal Raouf et 8 membres du Bureau national par les force de l’ordre de la wilaya de Tizi Ouzou, pour empêcher une marche
Nationale pacifique des travailleurs du groupe SONELGAZ.

Ce matin à 6h00 du matin, des policiers ont envahi l’hôtel pour arrêter toute la direction du SNATEGS et confisqué toutes les banderoles, affiches.

Pour empêcher l’accès à la ville de Tizi Ouzou , toutes les voies ont étés bloquées par les véhicules des forces de la police .

Pour entraver les accès au lieu de départ de la marche, des bus et des véhicules ont été interceptés, encerclés et empêchés d’entrer dans la ville afin de faire échouer la marche nationale pacifique.

La CGATA condamne et dénonce avec force, l’arrestation de toute la direction du SNATEGS, des délégués syndicaux et des travailleurs voulant faire entendre pacifiquement leurs voix étouffées par les dirigeants du groupe SONELGAZ.

Cette répression policière, illégale des travailleurs et de leurs représentants syndicaux montre à quel point les décideurs aux abois ne cessent de violer les conventions internationales et lois constitutionnelles tous les jours.

La CGATA exige la mise en liberté immédiate Mellal Raouf, président du SNATEGS, des représentants syndicaux et des travailleurs arrêtés ce matin par les forces de sécurité à Tizi ouzou.

Le Président
Rachid MALAOUI

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*