Connaissances inutiles !

dans A la Une/Actualité/Chroniques

quoi sert la connaissance quand elle n’est pas utilisée ? Sert-t-elle à exhiber des diplômes ? A donner des chiffres des universités construites ou de nombres d’étudiants qui la fréquentes ? Quelle est la place de la connaissance dans la vie quotidienne des simples citoyens ? A-t-elle modifié leur santé, leur éducation, la cité, leur environnement, leur avenir ?

Oui, à quoi sert la connaissance quand vous avez devant vous certains responsables incapables de construire une pensée, détachée de leur orgueil et de leur «ignorance sacralisée » ? Des pensées qui aliment la réflexion afin de se projeter dans l’avenir et non pas de rester prisonnier de son présent !

A quoi sert la connaissance une fois acquise ? Elle vous « handicape » dans votre environnement pour vous pousser à vous exiler pour l’exercer ? A quoi sert la connaissance qui vous enferme dans des « paradis eschatologiques » et dans des dogmes qui diabolisent « l’autre » ! L’autre qui est perçu comme une menace et non pas comme une richesse ! A quoi sert la connaissance qui vous rend prisonniers de vos désirs et de vos opinions et qui vous enferme dans la victimisation où la théorie du complot est omniprésente ?

A quoi sert la connaissance qui vous rend fou, car elle vous éclaire sur les dysfonctionnements de votre société et elle vous rend dépressif à force de côtoyer les pensées désespérées et désespérantes !

A quoi sert même le mot « connaissance » quand il est utilisé, dans le langage courant, pour dire « corrompre » ! Oui, nous somme devant ce dilemme de la connaissance qui nous rend impuissant devant la montagne de l’ignorance et celle qui alimente notre ignorance !

L’importance n’est pas dans la connaissance mais dans son utilisation, dans sa métacognition, dans la capacité de la remettre en question. Elle est utile quand elle est maîtrisée et non pas quand elle mémorisée et exposée !

Yazid HADDAR

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*