La consultation nationale sur l’évaluation scolaire sera lancée en février prochain.

dans A la Une/Actualité

La Ministre de l’Education Nationale, Mme Nouria Benghebrit-Remaoun, a annoncé le lancement, le mois prochain, d’une « consultation nationale sur l’évaluation scolaire ». Les recommandations qui en découleront seront présentées et débattues lors d’une rencontre nationale avec les partenaires sociaux, prévue en avril prochain.
Selon la Ministre, < les résultats de cette rencontre nationale devront servir à préparer la rentrée scolaire 2017/2018>. De leur côté, les syndicats et associations de parents d’élèves ayant pris part à la rencontre d’hier, ont appelé à un « examen approfondi de certains dossiers, notamment celui du rythme scolaire. »
Ces deux nouveaux chantiers, annoncés par Benghebrit pour l’année en cours, témoignent des difficultés qu’elle rencontre pour mener à bien son projet de réforme lancé depuis sa prise de fonction à son Ministère en 2014. Considérée comme « la bête noire » des conservateurs, Nouria Benghebrit qui a brillé par des rétropédalages sur nombreuses décisions qu’elle avait prises dans le cadre du processus de sa réforme, risque aussi de se retrouver confrontée au même mur des islamo-baathistes.
Hier encore, à l’issue de la rencontre qu’elle a eu avec les partenaires sociaux et les associations de parents d’élèves à Alger, Nouria Benghebrit a annoncé l’organisation, jeudi prochain, d’une rencontre avec les directeurs de l’éducation pour discuter des « préoccupations soulevées par les syndicats » notamment en ce qui concerne « le manque de communication entre les responsables et les partenaires sociaux »
La mise en place des commissions pour l’examen des dysfonctionnements contenus dans les statuts des travailleurs du secteur, de la question des œuvres sociales et de de celui de la violence en milieu scolaire, tant décriés par les syndicats, devra intervenir dans les prochains jours, sans pour autant préciser le calendrier, à la faveur de la reprise des rencontres bilatérales et tripartites avec tous les partenaires sociaux, a encore suggéré la Ministre.
Par ailleurs, l’organisation d’un concours de recrutement d’enseignants pour les mathématiques et physiques, initialement prévu en décembre 2016, sans en préciser la date, laisse beaucoup de prétendants à leur faim. D’autant plus que la Ministre a souligné qu’en ce qui concerne les recrutements pour l’année 2017, son département exploitera la plateforme numérique dans l’opération de recrutement.

Fayçal Gnaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*