La discipline !

dans A la Une/Actualité/Chroniques

La discipline est l’un des éléments majeur du bon fonctionnement des institutions républicaines et d’une démocratie. Sans elle, c’est l’anarchie ! Comment peut-on être discipliné quand la pensée « d’un peu près » prédomine l’action des individus ? Comment peut-on être discipliné quand la faculté d’anticipation est cédée  à la pensée de la procrastination ? Comment veut-on une société qui fonctionne quand « le retard » est devenue une conduite normalisée ?

La deuxième session du BAC est le symptôme de cette pathologie du sous développement. Le nombre de retardataire et des absentéistes reflètent la réalité de ce phénomène dans notre société. Ce phénomène est concentré dans les grandes villes. Les explications peuvent varier, selon chacun : problème du transport, l’éloignement, etc. Néanmoins, celle ou celui qui habite le village loin du centre de l’examen a appris d’anticiper ses actions, contrairement, à celle ou à celui qui a l’habitude d’avoir tout à côté.

Ainsi, tous les efforts de l’actuel ministre de l’éducation nationale viennent  d’être sapés par un arbitrage insensé. Car, le future bachelier vient l’être autorisé éthiquement d’arriver en retard en réunion de service, pour réaliser une opération chirurgicale, pour piloter un avion, pour donner un cours à l’université, pour lancer des projet de construction, pour ouvrir un service administratif, etc.

L’indiscipline est le synonyme d’un dysfonctionnement. Elle tire la société vers le bas et non pas vers le haut ! Elle renforce le comportement du « plaisir immédiat » (l’enfant roi ou le citoyen roi : je veux tout et maintenant !) et non pas de la réflexion, qui est la capacité de projection, d’anticipant et de planification de l’action. Le malheur est d’être prisonnier de ses désirs envahissent les pensées de l’individu, car le rendent incapable de réfléchir sur sa condition de vie, ni sur les conditions  de  vivre ensemble, qui sont la base d’une nation unie et solidaire !

 

 

Yazid HADDAR

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*