Monsieur le Secrétaire Général du Ministère du Tourisme, occupez vous de vos écuries d’augias d’abords !

dans A la Une/Contributions/Tourisme

« Moi je suis la vérité, je révèle la boue sous les consciences « 

Jacques Sarthor. Les Affreux.

 

PRÉAMBULE 

Au mois d’Août et au mois d’octobre 2017,je faisais publier une contribution sur deux journaux ,sur le Quotidien d’Oran d’abord,ensuite sur El Watan,intitulée « A quand une volonté politique du tourisme  salvatrice d’un secteur moribond doté d’une richesse dormante »

Dont un extrait ou deux ou plus ont du vous faire sursauter et vous tirer de votre somnolence et indolence routinières.

Notamment celui-ci qui englobait le ministère de l’intérieur et des collectivités locales : »  Le ministère de l’intérieur et des collectivités locales semble ignorer que le tourisme se développe  territorialement par les acteurs locaux publics et privés.Il en de même pour le ministère du tourisme. Ces deux tutelles doivent se délester de leur vision jacobine très centralisée qui se répercute négativement et localement sur les communes désoeuvrées (Et par extension aux direction du tourisme de wilaya)Car les carences et les lacunes bureaucratiques dégoulinent du sommet et ligotent les initiatives locales. » J’avais écrit ces propos,en connaissance de cause car j’ai passé 7 années au cabinet de quatre ministres du tourisme (2007-2014).C’est un constat négatif ,  déplorable et condamnable , vécu.

Et en référence au travail colossal du CNES de Babes,qui fut chargé pa la présidence en 2013,de sillonner les 48 wilayas ,durant six mois, afin de diagnostiquer le mal bureaucratique,les freins qui empêchent le développement économique local,et les avatars qui suscitent le mécontentement recurrent des populations autochtones. La composante humaine de la mission CNES reposait sur de grosses pointures nationales,en termes de compétences et d’expertise,à l’image de Amar Belhimer ,docteur en économie.Le CNES AVAIT FAIT UN CONSTAT DEPLORABLE Le centralisme est dévastateur sur le plan local.Un autre chapitre qui a du vous empêcher de faire votre sieste. »Le nouveau ministre Mermouri (Juillet 2017),à l’échelle nationale sera confronté à un immense retard sur les plans formation, investissements, promotion de la destination et des territoires, et surtout de la normalisation-régulation des activités touristiques et hôtelières qui évoluent dans un environnement anarchique et de non-tourisme ! » Qui se sent morveux se mouche « dit un vieil adage .Vous vous êtes senti visé par ces propos, engoncé dans votre cécité adossée à une incompétence criarde qui sera démontrée par des arguments pragmatiques ,irréfragables .Et je ne citerai que quelques aspects qui vous classent parmi les fossoyeurs du tourisme algérien, sciemment ou inconsciemment vous l’avez été.

    

VOTRE INTERVENTION INTEMPESTIVE, ABUSIVE,,INDIGNE DE VOTRE FONCTION

 

« Des remarques qui lui sont faites l’intelligent s’instruit, l’imbécile s’en offusque « Proverbe chinois 
Suite à mon élection lors de l’assemblée élective du SNAV (Syndicat national des agences de voyages),le 19 décembre 2017,à l’unanimité du fait de mon parcours professionnel et succédant à un président,niveau primaire, maximum secondaire ,réfractaire à la loi,et justiciable potentiel (dixit ministère du travail ),car il n’avait pas présenté durant huit années consécutives, de bilans moraux et financiers  certifiés par un commissaire aux comptes comme l’exige la loi. Ma nomination a provoqué en vous ,selon certains,une crise homoroidale, Car vous abhorrez la compétence et l’intégrité,et vous vous accommodez de la médiocrité incarnée par mon prédécesseur ,car c’est la médiocratie qui vous a permis d’occuper cette fonction imméritée, trop épaisse pour vous ,bien que vous êtes d’une épaisseur physique au dessus de la norme. Ainsi, vous avez téléphoné au  directeur du tourisme de la wilaya de Constantine pour l’admonester de nous avoir laisser tenir notre assemblée élective de la délégation Est SNAV le 22 décembre 2017,au Novotel .De quoi je me mêle? C’est le ministère du travail qui accorde les agréments aux associations corporatives .Ce dernier nous affirma qu’il n’avait pas à intervenir entre les conflits entre  des  syndicats (sortants et entrants).Et  que le problème devait être réglé entre les deux parties antagonistes ,soit à l’amiable ,soit par voie de justice. Alors, vous monsieur le secrétaire général en quoi cela vous concernait, nettoyez vos écuries d’Augias, d’abord au lieu de vous acoquiner avec celui qui a ignoré la loi durant huit ans. Et qui vous a toujours  fait allégeance .La docilité mesquine vous agrée, les vérités amères qui sont miennes  vous horripilent . « On ne montre pas les fautes d’autrui avec un doigt sale ! ».Ce n’est qu’en ce mois de septembre, par des recoupements d’infos, que je suis arrivé à conclure ,que c’était vous qui tiriez les ficelles derrière le rideau,pleutre,car vous donniez des instructions verbalement.Personne ne voulait me dire qui était l’ordonnateur malveillant et malfaisant de ces instructions perfides .Et si vous vous vouliez cibler ma personne, à cause ma contribution qui vous empêchait de dormir,il ne fallait point  mélanger mes écrits antérieurs à ma  prise de fonction de président du SNAV et la corporation que j’incarne pour un mandat de quatre ans. Un autre SG, à la hauteur de sa fonction, m’aurait appelé courtoisement dans son bureau et me signaler « diplomatiquement »,que certains passages de mes écrits n’étaient pas appréciables. Vous ,bourru,vous foncez tête baissée,en vous attaquant à la seule plume depuis 2005 qui défend régulièrement sur la presse écrite et onligne avec ferveur, passion, professionnalisme par des arguments pédagogiques ,constructifs et instructifs, notre destination négligée depuis un quart de siècle. Certes des hôtels et des agences de voyages naissent,mais dans une torpeur épaisse et sans mise en tourisme des régions ET DANS UN ENVIRONNEMENT PEU PROPICE AUX ACTIVITES TOURISTIQUES.

 

VOUS AVEZ FAIT CAPOTE CAPOTER  NOTRE  ASSEMBLEE ELECTIVE DELEGATION SNAV  OUEST ET VOUS AVIEZ DONNEZ  INSTRUCTIONS DE M’ EMPECHER DE PASSER LA NUIT AUX ANDALOUSES ORAN 

 

« Si les honneurs  n’étaient acquis qu’au prix du mérite,que de gens qui commandent seraient commandés »

Proverbe perse 

 

Le 22 février 2018,vous me faisiez subir la plus grande humiliation de ma longue et riche carrière dans le secteur (1975-2018).Et comble de malchance,j’ignorais que c’était vous,l’ordonnateur méphistophèle, j’ai pensé à tord que c’était uniquement le président du holding HTT (ex Gestour)qui avait  instruit le directeur de l’hébergement ,qui au téléphone me signala ,froidement,doctement,benoîtement « Monsieur,je suis désolé, Said Boukhelifa est interdit aux andalouses ,votre réservation est annulée ! », »Qui vous a donné cette instruction, c’est votre président du groupe HTT ?C’est venu d’en haut ,je ne pas vous dire plus ! »J’étais abasourdi par cette information sentencieuse car je me disais que ce complexe touristique que je faisais commercialiser dans les années 70,80,à l’international dans le cadre de mes fonctions à Altour puis à l’ONAT, m’est interdit d’accès au bout de 43 années de bons et loyaux services ,que me reconnaissent de nombreux acteurs et opérateurs du secteur. .Par qui? Par des parvenus de fraîche date et un égaré venant du secteur de la pêche, ayant échoué par accident sur les rivages du tourisme algérien.Et avant cette ignominieuse décision digne de la ploutocratie et de la voyoucratie, notre assemblée élective SNAV Ouest fut capotée par un adepte de la médiocratie contre la méritocratie, qui ordonna aux Andalouses de faire annuler l’organisation de notre assemblée. Et tout cela sur le cadavre d’un tourisme agonisant.C’est la première phase qui suscitera mon immense courroux contre votre personne,et qui incitera ma plume au curare à vous répondre par cette philippique et qui vous poursuivra ultérieurement toujours par des écrits(d’expertise) mettant en exergue vos incapacités et vos tares permanentes. .

 

UN DOSSIER FICTIF EST CONSTITUE A MON INSU PAR LES SERVICES  R G SUR DEMANDE PERFIDE D’UN ANCIEN RECEVEUR DES TRANSPORTS URBAINS D’ORAN DEVENU DEPUTE’

 

« Dans toute dictature, les  premières victimes sont la dignité, la vérité,et le droit  » Chemseddine Boudjedra ,ancien moudjahid.

Ce n’est pas fini, l’axe du mal s’était  engrangé contre ma personne par vous monsieur le SG, l ‘ex président national  du SNAV, l’ex président  régional SNAV Ouest ,qui n’est pas à la hauteur de son défunt père, un ami fidèle de longue date et auquel j’avais rendu visite à Remchi  en 2011,suite à un  AVC qui l’emportera ,hélas ,plus tard. Et par un ancien receveur de la RSTO(régie des bus Oran ),devenu un piètre agent de voyages, puis président de la FNAT, par un renversement maléfique du président en titre qui était en voyage à l’étranger ,Mohamed C. Ce receveur, qui me rappelle Gainsbourg,chantant « Le poinçonneur des lilas »,poussa jusqu’à l’ignominie de me faire « construire un dossier  » par un  de ses amis des RG  de la wilaya d’Oran, comme quoi « j’étais un farouche opposant au président Bouteflika ! » Cet ancien  contrôleur de tickets devint député « Ce rapport digne du sinistre Béria, fut ainsi transmis aux ministères du travail et du tourisme, pour me nuire dans mes fonctions de président du SNAV national  et de nous faire refuser l’agrément. Certainement monsieur le SG, vous aviez  jouit à l’extase, car le rapport  infâme passant d’abord par vous !Seconde phase excécrable, qui vous mettra dans mon collimateur. Mon arme ,étant ma plume fielleuse.

 

LE NOUVEAU MINISTRE DU TOURISME ME RECOIT AVEC UN AUTRE EXPERT DU SECTEUR 

 

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots »Platon 

L’actuel ministre voulant faire avancer les choses, fit appel à un expert connu du secteur Atman S et moi-même, durant la première semaine d’août.Il nous reçut durant trois heures  en nous écoutant et en prenant des notes. Vous m’aviez rencontré dans la salle mitoyenne avec le bureau du ministre. Vous vous  étiez dit « Que vient-il faire ici cet énergumène à travers votre regard de Raminagrobis ? »

Une crise Homoroidale vous a certainement pris de nouveau  et vous étiez allé exhumer ce rapport « stalinien » et le remettre au ministre du tourisme en l’inquiétant « Attention,il est fiché! » Car après son accueil des plus honorables et des plus chaleureux, car il était plein d’admiration à l’endroit de  deux des bâtisseurs des années 70,qui avaient apporté leur pierre à l’édifice,qui avait permis à notre destination d’écrire ses plus belles pages, jadis. Une légitimité que vous ne possédez pas ,aussi haut fonctionnellement ,que vous soyez. Le ministre édifié sournoisement et insidieusement par votre mauvaise foi,évita de me rencontrez une nouvelle fois. Sachez monsieur le SG, qu’à la fin des trois heures et dix minutes d’entretien ,en nous saluant ,il nous demanda ,si nous avions des bureaux d’études ,afin de signer des contrats de partenariat. Moi,de mon côté ,je lui ai répondu « Monsieur le ministre ,depuis 1975,je suis au service de la destination, je travaillerai avec votre ministère, bénévolement quand vous le voudriez ,je répondrai favorablement, car je sens que vous désirez faire évoluer les choses et cela m’enchante personnellement « Vous,monsieur le SG depuis votre parachutage,en 2010 dans cette lourde fonction pour vos frêles épaules dépourvus des compétences nécessaires,vous n’aviez fait que desservir le secteur.La preuve ,vous faites écarter une grande compétence nationale du rayon du ministre par peur que je dévoile par des rapports d’expertise votre gestion des plus négatives.Troisième phase odieuse,qui incitera plume acérée à surveiller vos bêtises.Dont quelques échantillons suIvent ci-après.

 

VOTRE INCOMPETENCE DECRITE ET EXPLIQUEE 

 

« La plus grande des immortalités est de faire un métier que l’on connait pas ! » Napoléon Bonaparte

 

En 1990,votre diplôme en droit en mains,vous commenciez,au bas de l’échelle,administrateur à l’ONT,chargé du suivi et du classement des dossiers des cadres  du secteur.Donc quand vous étiez en classe de sixiéme et en jouant aux billes dans la cour de récréatio. Moi,je débutais,en 1975 dans un secteur flamboyant et rayonnant en méditerranée.Vous ,monsieur le SG,vous aviez débuté dans un secteur déclinant puis moribond par la suite.Ensuite ,vous aviez assumé l’intérim d’une sous-direction des ressources humaines au ministère du tourisme,et au moment ou’ une autre personne etait nommée à votre poste. Vous preniez vos bagages pour aller au secteur de la pêche,afin d’occuper la fonction en titre de sous-directeur, puis celle de directeur de l’administration générale .Une dizaine d’années après ,vous retourniez, au tourisme ,pour y être larguer en 2010 en tant que SG .Soit un parcours professionnel sans aucune commune mesure avec votre haute et importante fonction

 

1-Votre responsabilité au niveau des directions du tourisme de wilaya,depuis 2010

ces dernières sont dépourvues de budget de promotion et ne possèdent pas de portail internet pour faire connaître les potentialités touristiques ,les structures d’hébergement existantes(camping,auberges,hôtels,centres de vacances,etc),les tarifs hôteliers,afin de permettre aux nationaux de programmer leurs vacances et de connaître leur pays.C’est le black-out total et vous parlez de développement de tourisme domestique en faveur des nationaux.Une sémantique creuse et verbeuse,Elles sont négligées ,voire méprisées par vous,votre insouciance ,La majorité vous rejette.En 2013,vous êtes à l’origine de la mise en retraite précipitée ,des quatre directeurs de tourisme,les plus compétents, des wilayas de Adrar,Tizi-ouzou,Tlemcenet Souk-ahras.

 

2- votre responsabilité dans la formation depuis 2010

La construction des écoles supérieures de Tipasa et de Ain-témouchent programmées depuis 2008,dix années après ,elles n’ont pas vu le jour.

Les grèves  des étudiants de l’école nationale supérieure du tourisme ,chaque nouvelle promotion s’y adonne pour le problème de l’équivalence du diplôme.Pour sauver votre peau,vous aviez sacrifié honteusement et sans scrupules ,deux directeurs généraux de cette école ,anciens fleurons sortis de cette prestigieuse école,jadis dénommée ISHT. M H en 2011 et AZ en 2016, alors que cet épineux problème d’équivalence  remonte à ma promotion ,celle de 1980,qui entama la première grève sous le ministre Allahoum.Votre rôle est de démeler l’éternel écheveau avec le ministère de l’enseignement supérieur, au lieu de vous défausser sur les DG,face aux ministres furibards.

Ces étudiants verront leurs débouchés se réduirent pour trouver des emplois car,votre complicité passive avec le ministre Nouri,a permis à ce dernier de pondre un texte de loi, inepte et catastrophique pour l’avenir de ces étudiants.Un autre SG compétent aurait pu le convaincre d’éviter cette ineptie.

Autre désastre de votre part,vous n’aviez pas empêcher d’être supprimé,le module hôtellerie,à l’école nationale du tourisme,qui était dispensé depuis l’ouverture,en 1976.Les fils des riches iront se former à l’ESHRA(école supérieure de l’hôtellerie et de la restauration d’Ain-Bénian(Alger) contre quatre millions de dinars,pour les quatre années de formation.Les fils des pauvres,n’auront plus de formation hôtelière.(gratuite).Voila, les conséquences de votre incurie.
3-Votre responsabilité entière dans la bureaucratie pénalisante vis à vis des citoyens

La signature des agréments des licences d ‘activités touristiques des agences se fait à votre niveau ,alors qu’elle revient logiquement et rationnellement aux directions de tourisme de wilayas.En effet ,la loi,le cahier de charges y afférent,sont pensés,et rédigés  par l’administration centrale,mais le traitement administratif et d’exécution devrait se faire sur le terrain ,à l’échelle wilayale.Donc,arrêtez de maltraiter le citoyen qui est obligé de venir de Tamanrasset,Illizi,Adrar,Tébessa,Souk-Ahras,ElBayadh,Naama,Tiaret,etc pour retirer son agrément qui ne lui ai remis  qu’entre quatre mois (rare)et seize mois pour certains.Alors que si cela se faisait localement , l’octroi se ferait en une semaine minimum,ou en un mois maximum.La note du premier ministre Sellal en 2012,contre les méfaits de la bureaucratie est laissée dans le tiroir de l’oubli  par les bourreaucrates.,comme vous.L’Algérie est le plus grand pays d’Afrique et il n’est pas commode de voyager dans de bonnes conditions.
4- L’organisation des assisses nationales en février 2013 furent un échec,Notamment cette injuste et déplorable décision,de ne pas faire participer t les agences privées du Sud,qui souffraient depuis 2008 et que vous aviez éviter sciemment ,fuyant leurs éventueles revendications.Ainsi ,ces assises nationales furent des assisses Nord-Nord.Et que sont devenues les résolutions ?
5- l’Organisation du 4éme festival du tourisme saharien en Avril 2013 à Adrar-Timimoun,fut un fiasco,notamment sur le plan transport,hébergement et promotion.Les étrangers repartirent très déçus .

A quoi sert alors un SG devant toutes ces lacunes ? Votre prédécesseur supervisait tout !
6-Vote insouciance et indifférence vous ont laissé sans aucune réaction devant la baisse constante du budget du ministère ,déjà insignifiant, à quatre reprises en quatre années.Votre carrière  vous importe surtout.

7- Le SDAT ,véritable boussole du tourisme est négligé ,il nous avait coûté beaucoup de dépense d’énergie et des MILLIARDS DE CENTIMES.Votre incompétence vous incite à l’ ignorer.

8-Le ministre du tourisme vient d’évoquer le chiffre galagtique de plus de 100 millions d’estivants nationaux.Statistiques enflées,délirantes.Pourtant,en 2011,à la suite de ma note,à Smain Mimoun,ministre à l’époque en tant que conseiller au cabinet,dans une réunion,ou’ vous étiez à sa gauche,avait frappé de ses mains sur la table « Celui qui me reparlera de ces chiffres démentiels sera sanctionné,combien d’hôtels les ont hébergès,combien de bus les ont transportés,combien de boulangeries industrielles aurait-t-il fallu ouvrir ? etc  »Et abusivement,vous faites dire en septembre 2018 des inepties chiffrées à l’actuel ministre. Pourtant pour votre bonne gouverne,j’avais condamné par des arguments,cette ivresse des chiffres en 2005 ,dans trois quotidiens nationaux.

Le reste de vos carences seront évoqués dans mon livre « Sept années dans le cabinet de quatre ministres du tourisme 2007-2014,Le nauffrage du secteur vécu de l’intérieur » »300 pages (publication fin 2019)

 

In fine,monsieur le SG,occupez-vous de nettoyer vos écuries d’Augias,(J’y ai passé sept années)au lieu de vous attaquer au SNAV à travers ma personne dont le parcours professionnel est largement plus dense et plus important que le votre qui serait insignifiant,si on lui retirait  l’imméritée fonction que vous assumez très mal.

Ce ne sont pas des propos légers car votre prédecesseur Belhadjoudja fut un grand SG, un commis de l’état admirable, c’était le jour et la nuit que vous incarnez  ,Allez-vous en,vous avez trop perduré,huit années,au rendement catastrophique,une haute fonction que vous avez déprèciée, Retournez à votre ancienne fonction de sous-directeur des ressources humaines ,il faudrait mieux pour vous et pour le ministère, car selon des témoins ,à ce niveau vous étiez à la hauteur,En attendant ,apprenez et instruisez vous de mes nombreuses contributions visibles sur internet !

« Comme dans une bibliothèque, les fonctionnaires sont comme les livres qui sont en haut ,ce sont ceux qui servent le moins » Georges Clémenceau

.

« On n’attèle pas au même timon, la biche craintive et l’étalon fougueux « Ivan Tourgueniev

 

Said BOUKHELIFA, Expert international en tourisme et opérateur 1975-2018

1 Commentaire

  1. Said quelle fougue et quelle véhémence vous anime dans ces circonstances si pénibles et insupportables pour le commun des mortels.
    En conclusion chapeau…..

Répondre à Matador Annuler la réponse

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*