Un nouveau commissaire pour le festival de Timgad 2018

dans A la Une/Actualité/Culture

L’édition 2018 du festival de Timgad sera organisée avec un nouveau commissaire et cet évènement sera « nationale par excellence », a affirmé, dimanche soir à Batna, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.

L’Artiste Youcef Boukhetach, enfant de la région des Aurès, a été officiellement nommé commissaire du festival après de larges consultations dans les milieux artistiques, a indiqué le ministre, qui présidait en compagnie du wali Abdelkhalek Sayouda une cérémonie de distribution des clés de 2.840 logements de différentes formules à la Maison de la culture « Mohamed Laid El Khalifa » .

« Nous avons voulu donné la chance à une grande figure artistique, qui a son poids et jouit d’un large respect, et nous le soutiendront surtout que sa nomination a été bien accueillie dans la capitale des Aurès », a indiqué M. Mihoubi, jugeant nécessaire de donner « un nouveau souffle au festival de  Timgad ainsi qu’au festival de Djemila à Sétif ».

La 40ème édition du festival de Timgad sera « nationale par excellence » et l’occasion y sera donnée au plus grand nombre possible de voix algériennes, a-t-il assuré, estimant que le rôle du secteur de la culture est d’encourager les talents algériens et favoriser leur évolution.

« Cela ne signifie pas que le festival se recroquevillera sur le national car nous allons chercher des formules pour une participation internationale étudiée », a ajouté le ministre, affirmant : « Nous ne voulons pas que 80 % du budget du festival aillent à la participation internationale et 20 % à la participation nationale car il faut donner davantage de chances aux voix algériennes ».

S’agissant de la date de tenue du festival, M. Mihoubi a souligné que la question est d’emblée laissée au nouveau commissaire estimant possible sa tenue fin juillet.

Youcef Boukhetach remplace à la tête du commissariat du festival de Timgad Lakhdar Bentorki qui est également directeur de l’Office national de la culture et de l’information.

R. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*