d6e39532d414217289eff6cb0bc517a0_M

Pour les Palestiniens, Washington ne peut plus jouer le rôle de médiateur de paix

dans Actualité/International

Le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé mercredi que les Etats-Unis ne pouvaient plus jouer leur rôle historique de médiateur de paix avec les Israéliens, après l’annonce par le président Donald Trump de la reconnaissance d’El-Qods occupé comme capitale d’Israël.

« Par ces décisions déplorables, les Etats-Unis sapent délibérément tous les efforts de paix et proclament qu’ils abandonnent le rôle de sponsor du processus de paix qu’ils ont joué au cours des dernières décennies », a dit M. Abbas à la télévision palestinienne.

Selon lui, l’annonce de M. Trump « ne changera rien à la situation de la ville d’El-Qods occupé, la capitale éternelle de l’Etat de Palestine ».

Les dirigeants palestiniens revendiquent El-Qods-Est, occupée puis annexée par Israël en 1967, comme la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

La communauté internationale n’a jamais reconnu El-Qods occupé comme capitale d’Israël et considère El-Qods-Est comme un territoire occupé.

Israël proclame tout El-Qods, Ouest et Est, comme sa capitale « éternelle et indivisible ».

Le processus de paix israélo-palestinien est au point mort depuis plus de trois ans et la question de El-Qods occupé est l’une des principales pierres d’achoppement.

De son côté, le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, a déclaré que M. Trump avait « détruit » la solution dite à deux Etats en annonçant la reconnaissance d’El-Qods occupé  comme capitale d' »Israël ».

« Malheureusement, le président Trump vient tout juste de détruire la perspective de deux Etats », palestinien et israélien, a-t-il dit à des journalistes. M. Trump a aussi « disqualifié les Etats-Unis d’Amérique de tout rôle dans un quelconque processus de paix ».

Dans la bande de Ghaza, le mouvement Hamas a affirmé que la décision de M. Trump ouvrait « les portes de l’enfer pour les intérêts américains dans la région ».

Ismaïl Radouane, un haut responsable du Hamas s’exprimant devant des journalistes, a appelé les pays arabes et musulmans à « couper les liens économiques et politiques » avec les ambassades américaines, et à expulser les ambassadeurs américains.

Last modified on mercredi, 06 décembre 2017 21:28

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*