asma

Rabah Asma enchante son public à Alger

dans A la Une/Culture

Le chanteur algérien d’expression kabyle Rabah Asma a animé vendredi à Alger un concert, où il a présenté entre autres pièces, ses nouvelles créations, dans une ambiance festive, au plaisir d’un public relativement nombreux.

Accompagné par les six musiciens que compte son orchestre dirigé d’une main de maître par le jeune Sofiane Ahdjoudj au clavier, Rabah Asma a été accueilli sur la scène de la salle Ibn Khaldoun sous les applaudissements et les youyous de ses fans, également venus de Boumerdès, Tizi Ouzou et Bejaia.

Près de deux heures durant, le célèbre chanteur, a embarqué l’assistance dans une ambiance festive, à travers une vingtaine de chansons choisies, tirées pour l’essentiel de “Lahna Tayri”, son dernier opus sorti en 2017, dans un spectacle varié, marqué par les rythmes emballants du berouali (6/8) algérien et moghrabi, ainsi que celui du âlaoui aux gammes pentatoniques, judicieusement associées aux sonorités autochtones du quart de ton.

Dans son charisme de star, Rabah Asma et sa mandole aux douze cordes, a entonné entre autres pièces avec une voix limpide et étoffée, “Ardjouyi” (attends-moi), “Aminigh” (je te dis), “A Thayriw” (?, mon amour), “Achimi” (pourquoi), “Tanina”, “Achu di Yvghan” (que me veulent-ils), “Urigh Ismim” (j’ai écrit ton nom),  “Amehvoul” (le fou), et “El Dzayer Svah el Khir” (bonjour Algérie) que le public, cédant au déhanchement, reprenait en choeurs, dans des atmosphères joyeuses.

Sous un éclairage multicolore de grands concerts, les instrumentistes, aux claviers, violon, batterie, basse et percussion, ont brillé de virtuosité, assurant une assise harmonique des plus professionnelles à Rabah Asma qui a enflammé la salle, enchaînant sans répit, les différentes pièces au programme, avec une simple annonce mélodique qu’il exécutait à la mandole.

“Ravi”, comme à chacun de ses concerts, de procurer des moments de bonheur à son public, Rabah Asma, entretenant une carrière artistique, de 36 ans jalonnée, jusqu’à présent, du succès de 23 albums, se veut être un artiste “en phase avec son temps”, à travers des chansons aux contenus “utiles” dans lesquelles il sublime son pays, l’Algérie, l’amour et la paix.

Le public, savourant chaque moment du spectacle dans la délectation, a longtemps applaudi les musiciens et l’artiste qui s’est généreusement livré, à l’issue de sa prestation, à une séance photos avec ses fans.

Organisé par l’Etablissement Arts et Culture, sous l’égide du ministère de la Culture, le concert de Rabah Asma, a été programmé pour une représentation unique.

R. C. 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*