Quand la religiosité produit les délinquants ! 

dans A la Une/Actualité/Chroniques

Oui la religiosité produit la délinquance!

Dans cet espace nous avons eu l’occasion d’aborder cette question à plusieurs reprises, c’est-à-dire la violence. La violence n’est plus l’expression d’un mal-être, elle s’est normalisée dans notre société. Il suffit de passer un tour dans nos villes pour  nous en rendre compte.

Comment peut-on expliquer ces caméras cachées, qui dévoilent la nature violente, de nos concitoyens? Heureusement, pas tous! Néanmoins, il y a de quoi s’interroger ? Comment peut-on expliquer que de simples animateurs (qui n’ont pas lu, à mon avis, un seul livre de Rachid Boudjedra) se permettent d’humilier un des plus grand écrivains de l’Afrique du nord et d’Afrique tout court!

Oui, c’est choquant de voir un écrivain, un simple citoyen, qui doit justifier sa croyance ou non en Dieu ? Sont-ils des dieux pour juger l’homme, qui a écrit « la répudiation », qui a ouvert une nouvelle page de notre littérature et surtout de l’ouvrir à l’universelle. N’est-ce pas que c’est Rachid Boudjedra qui a écrit le scénario de l’unique Palme d’Or de l’Afrique. Oui c’est choquant de voir cet auteur malmené, humilié pour une simple et unique raison, il se déclare athée, cependant, combien d’athées y-a-t-il dans notre société ? Peut-on les exterminer tous, par le fait qu’ils ne croient pas en dieu ou en une religion ? Voila, où notre intolérance à la culture de l’autre peut nous amener ? Nous avons pensé que la décennie noire avait immunisé notre société; désormais ce n’est plus le cas, nous avons fini avec les actes terroristes, cependant, nous nous sommes pliés à la religiosité dégradante. Comment nous avons pas pu transmettre les valeurs de l’Emir Abdelkader, qui a accueilli dans sa maison l’ensemble des rescapés chrétiens d’orient !

C’est malheureux d’y assister à cette régression permanente de nos valeurs et de l’impuissance des têtes lumineuses à éveiller les spectre de la mort ! Hier on meurt par notre courage, aujourd’hui on s’exile (extérieur ou intérieur) par notre peur ?

Yazid HADDAR

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*