Résidences d’Etat : le RCD explique les raisons de sa demande d’une commission d’enquête

dans Actualité

Le RCD contre-attaque et explique les motivations de sa demande de la commission d’enquête qu’il compte diligenter à la résidence d’Etat du Club des pins.

Dans un communiqué diffusé sur son site officiel, le parti de Mohcine Belabbès explique l’objet de la commission pour laquelle ses députés tentent de réunir les signatures nécessaires. Il note, de prime à bord, qu’ « une demande de commission d’enquête nécessite au minimum 20 signatures de députés pour être présentée au bureau de l’Assemblée ».

Attaquée par plusieurs parties, l’initiative des députés du RCD a été, pour ce parti, diabolisée et vidée de son contenu. C’est pour cela que la direction du parti a jugé nécessaire d’expliquer son objet qu’elle lié à la crise financière que traverse le pays.

« Considérant la crise financière du pays, nécessitant une rationalisation de choix budgétaire », écrit la formation de Mohcine Belabbès, cette commission aura pour but de « faire un état des lieux des occupants de chacune des infrastructures de l’EPIC résidence d’Etat du Sahel », écrit-il.

Pour le RCD, il est donc utile de « préciser les conditions et les modalités d’accès à une résidence permanente ; préciser les conditions d’accès aux infrastructures et lieux de plaisance comme les plages. »

L’enquête réclamée par ce parti vise également à « porter à la connaissance de la représentation nationale (l’APN en l’occurrence), le montant du budget annuel affecté à chacune des infrastructures de l’EPIC résidence d’Etat du Sahel et les éventuelles rentrées financières générées. »

Il explique aussi qu’il est utile et de droit de « porter à la connaissance de la représentation nationale, les observations de la Cour des comptes et du commissaire aux comptes sur la gestion et la régularité des opérations » de l’EPIC.

Certains députés du RCD que nous avons contacté n’ont pas manqué de riposter aux attaques menées contre leur initiative en soulignant que « cette démarche des députés du RCD a visiblement gêné certains qui ont mangé dans les râteliers des résidences d’Etat », et affirment mener leur projet jusqu’au bout espérant gagner le soutien des députés.

Nabil SAÏDI

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*