Le courage d'informer – Site d'informations en Algérie

Rubrique

Les Mots de Idir Tazerout

Concours du FCE du meilleur journaliste économique : Ali Haddad passe à la corruption inshore ?

dans A la Une/Actualité/Chroniques/Les Mots de Idir Tazerout
idirkronik

Quand on est journaliste et on apprend juste après avoir pris son « Lait » que le Forum des Chefs d’Entreprises, FCE, a lancé la 2ème édition du «Prix de la presse économique 2017», vous n’aurez qu’une seule envie ; celle de retourner au « Lit ».  Ou même au « Lait » puisque le prix ou « le prêt » en question récompensera,…

Suite >

LA PRISON SCOLAIRE !

dans A la Une/Actualité/Les Mots de Idir Tazerout
idirkronik

Rachid Boudjedra peut se consoler de sa mésaventure de « la caméra cachée » made in Ennahar, cette dernière de sa bêtise et… Said Bouteflika du ratage de son apparition aux côtés du premier cité, histoire de faire le jongleur avec une chaîne à la solde de la sale besogne. En visite au centre d’examen…

Suite >

La mauvaise « Grine » ne meurt jamais !

dans A la Une/Actualité/Chroniques/Les Mots de Idir Tazerout
000IDIRMOTS

La constitution de chaque nouveau gouvernement fait bien des victimes … d’abord, les ministres limogés eux-mêmes, mais aussi leurs lèche-bottes… Ô combien nombreux ! Certains patrons de journaux et même beaucoup de journalistes ont bien aiguisé leurs langues pour bien lécher les chaussures de leur ex-ministre « Grine » tout en bombant le torse en…

Suite >

Ces détaillants politiques qui achètent chez le même grossiste ; La mafia au pouvoir !

dans A la Une/Actualité/Chroniques/Les Mots de Idir Tazerout
000IDIRMOTS

Les détaillants politiques, les commerçants syndicaux, les vendeurs de « soutiens » à la sauvette,les marchands ambulants des légumes de la dictature, les assemblées de coiffeuses populaires nationales, willayales et locales, les députés commerciaux,… tout ces vendeurs qui représentent le marché politique algérien constituent l’essentiel de la chaîne commerciale politique du pays. Ils sont les…

Suite >

Ces « Voleurs » qui…

dans A la Une/Actualité/Chroniques/Les Mots de Idir Tazerout
idirmot

Jouer l’omerta, contourner l’interdit, franchir « les lignes rouges », faire preuve d’un tel courage pour honorer son devoir d’informer a un prix. Mohamed Tamalt et, bien avant lui, Said Mekbel et Tahar Djaout le savaient. Leur devoir d’informer, ils l’ont payé au prix de leurs vies ! L’honneur n’a de prix que le sang.…

Suite >

Revenir en Haut