SCOOP / Le SG du ministère du tourisme et de l’artisanat, Ahmed-Kaci ABDELLAH, limogé pour… « incompétence » !

dans A la Une/Actualité/Tourisme

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a mis fin aux fonction du Secrétaire Général de son département, Ahmed-Kaci Abdellah, ce matin, 03 octobre 2018, selon une source proche de la présidence.

En effet, selon notre source, le ministre a mis fin à son SG, d’ailleurs dans la matinée, « M. Benmessaoud  a envoyé un courrier à la présidence de la république dans lequel il motive une telle décision »

Selon la même source, ce cadre proche du parti islamiste MSP « qui n’a d’ailleurs que trop duré » au sein de ce département ( SG depuis 2010), est limogé pour le motif « d’incompétence » !

Pour rappel, il y a deux jours, Said Boukhelifa, Expert en Tourisme et plusieurs fois conseiller de ministres du tourisme, dans une contribution parue sur La Voix d’Algérie, a dévoilé les lacunes et les défaillances de ce SG.

Pour ne reprendre qu’un point parmi plusieurs cités par M. Boukhelifa, notamment celui de sa « responsabilité dans la formation depuis 2010, en voici un échantillon ; « La construction des écoles supérieures de Tipasa et de Ain-témouchent programmées depuis 2008,dix années après, elles n’ont pas vu le jour.

Les grèves  des étudiants de l’école nationale supérieure du tourisme ,chaque nouvelle promotion s’y adonne pour le problème de l’équivalence du diplôme. Pour sauver votre peau,vous aviez sacrifié honteusement et sans scrupules, deux directeurs généraux de cette école ,anciens fleurons sortis de cette prestigieuse école,jadis dénommée ISHT. M H en 2011 et AZ en 2016, alors que cet épineux problème d’équivalence  remonte à ma promotion ,celle de 1980,qui entama la première grève sous le ministre Allahoum. Votre rôle est de démêler l’éternel écheveau avec le ministère de l’enseignement supérieur, au lieu de vous défausser sur les DG,face aux ministres furibards ».

Enfin, il reste tout de même insolite de savoir qu’un « incompétent » SG a régné au sein d’un ministère aussi sensible que celui du Tourisme. Il faut dire que cette incompétence justifie la situation de déconfiture dont se retrouve ce secteur…

Idir T.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*