Tizi-Ouzou : Les islamistes s’attaquent à un journaliste

dans Régions

L’islamisme frappe de nouveau. Cette fois-ci en usant même des institutions de l’État dont eux même ne croient guère.

Notre confrère, le journaliste Idir Tazerout vient d’être poursuivi en justice, la semaine passée par des charlatans et « salafieux » islamistes.

Des hordes d’islamistes qui « pensent qu’un retour aux années 1990 est encore possible ».

Depuis l’annonce de cette plainte contre notre confrère, une vague de solidarité sans précédent a pris forme sur les réseaux sociaux comme sur le terrain. Des partis politiques à l’image du RCD, MDS… Ont vite condamné  » la complicité  » de l’État dans cet acte, une première dans l’histoire de l’Algérie.

 » Je leur dis et que le message soit clair, le pouvoir a conclu ce fameux accord avec vous dans le but de maintenir sa continuité au bout des pieds, une traîtrise sur une nous renions avec force et rage. Mais ce n’est pas tout, car s’ils touchent à l’un de ses cheveux, ils nous verront nombreux et déterminés  à les détériorer par n’importe quel moyen, dont nous seuls connaissons les voies », peut-on lire dans une publication de Meziane Abane, militant politique et journaliste à El Watan.

Contacté par nos soins afin de connaître l’évolution de cette affaire, Idir Tazerout nous déclare ;  » Je suis très serein. J’ai été auditionné par les services de la gendarmerie Nationale de Freha ( Tizi-Ouzou).  J’attends maintenant la décision du procureur de la république. Il n’y a que deux issues, soit il la classe, soit il ouvre un procès en pénal. Moi, je suis prêt à les affronter sur tous les terrains car je suis dans mes droits ».

Affaire à suivre…

 

Said MELLAOUI

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*