Tunisie : Échange d’expériences vers une protection renforcée de l’avifaune.

dans Actualité/Environnement

Un cours pratique pour l’échange et le transfert de connaissances entre l’Espagne et la Tunisie dans le domaine de la conservation des oiseaux a eu lieu du 30 novembre au 1er décembre 2017, au Centre de Formation et de Perfectionnement de Khlédia de la Société Tunisienne de l’Électricité et du Gaz (STEG) en Tunisie.

Une cinquante participants ont bénéficié de cette formation et ont eu l’occasion de discuter sur  comment identifier les meilleures stratégies pour atténuer l’impact des infrastructures électriques afin de réduire la mortalité des oiseaux en Tunisie.

 

Cet atelier de formation est organisé conjointement par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN et la Direction Générale des Forêts de Tunisie (DGF), avec la collaboration de la Consejería de Medio Ambiente y Ordenación del Territorio de la Junta de Andalucía, l’Association « Les Amis des Oiseaux », de la Société Tunisienne de l’Électricité et du Gaz et d’ENDESA.

 

L’objectif de cette formation est d’apprendre à reconnaître les problèmes et les impacts liés aux infrastructures électriques sur l’avifaune, ainsi que les méthodes d’évaluation et d’atténuation de leurs impacts sur les oiseaux migrateurs. Plusieurs experts de la conservation et de l’avifaune ont pris part aux côtés de techniciens de l’administration et des services publics et des membres d’ONG de conservation des espèces.

 

Le cours s’est déroulé en deux sessions étalées sur deux jours. La première consiste en une session théorique abordant les concepts basiques sur les impacts des infrastructures électriques sur l’avifaune, allant de l’identification des points noirs de mortalité par des lignes électriques à la collecte et au suivi des données scientifiques. Suivie d’une seconde session pratique sur la caractérisation et l’identification des différents types de pylônes électriques sur le terrain au sein du Centre de Formation et de Perfectionnement de Khlédia de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz.

 

Les participants ont eu l’occasion de connaitre les recommandations fournies par les formateurs ayant une expertise internationale dans le domaine et pourront aussi mettre en pratique leurs connaissances.

 

Cet atelier fait partie d’une initiative, promue par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN, qui vise réduire la menace de mortalité des populations des oiseaux de proie par l’électrocution ou collision avec des infrastructures énergétiques en Afrique du Nord en collaboration avec les gouvernements et les sociétés d’électricité, et avec la soutien du Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire du gouvernement de l’Andalousie et la Fondation Mava.

 

La rédaction LVA

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*